Partagez|

Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 11:43

DEMETRIA LOMBARDI
bisogna prima pensare, e poi fare.
identité : Lombardi est un nom de famille à consonance italienne, très prononcée même, et je dois admettre en avoir les origines, en effet. Ma mère eut la terrible envie de me prénommer Julia, comme sa chère et défunte mère qu'elle aimait énormément, mais, voyez-vous, mon père préférait amplement Demetria, alors, comme c'est le papà qui aura eu raison, et non la mamma. Heureusement, je préfère amplement Demetria à Julia.
âge : Le temps ne cesse d'avancer, et le temps ne cesse de me faire vieillir toujours plus, sans me laisser le moindre répit : malheureusement âgée de trente longues années, je suppose que je commence à avoir des cheveux blancs ; heureusement, les teintures existent. Mais pour le moment, on se la fait 100% naturel !
né(e) le, à : Malgré mes origines italiennes fort prononcées (avez-vous vu mes prénoms et mon nom de famille ?), je n'ai jamais mis les pieds en Italie. Au contraire, née un 27 Avril 2012 plutôt chaud dans la ville de Seattle, je suis donc bel et bien américaine. Ah, l'Amérique ! Ne devrais-je pas dire états-unienne ? Parce qu'un mexicain est américain, après tout.
particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu beaucoup trop d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
lieu de résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
métier exercé : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
groupe : Je fais partie des Humains, comme... toute humaine respectueuse, et franchement admirable (non, je suis juste de ce groupe, ne chipotons pas!).
feat. : Interprétée par Crystal Reed.
avis & position politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir.
En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme).
La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 11:43

LES LIENS
se hai torto, sta zitto.
Prénom Nom
lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. quisque id eros felis. fusce ac vehicula justo, a tristique magna. cras pulvinar commodo neque nec porta. proin feugiat vitae elit quis imperdiet. nullam ac sapien vitae leo auctor rutrum at ut eros. proin ac eros dapibus, cursus elit ac, fermentum felis. maecenas placerat, diam eget pretium pulvinar, purus lorem volutpat metus, ut laoreet augue odio a lorem. duis ac ultrices dui. class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. morbi sollicitudin lacinia pretium. ut sagittis euismod dui id auctor. aenean varius nibh sapien, at scelerisque enim placerat ac. cras pretium vehicula risus ut viverra. aliquam erat volutpat. fusce tincidunt, elit vitae ullamcorper varius, lorem enim lacinia lorem, quis facilisis eros felis tincidunt risus.
Prénom Nom
lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. quisque id eros felis. fusce ac vehicula justo, a tristique magna. cras pulvinar commodo neque nec porta. proin feugiat vitae elit quis imperdiet. nullam ac sapien vitae leo auctor rutrum at ut eros. proin ac eros dapibus, cursus elit ac, fermentum felis. maecenas placerat, diam eget pretium pulvinar, purus lorem volutpat metus, ut laoreet augue odio a lorem. duis ac ultrices dui. class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. morbi sollicitudin lacinia pretium. ut sagittis euismod dui id auctor. aenean varius nibh sapien, at scelerisque enim placerat ac. cras pretium vehicula risus ut viverra. aliquam erat volutpat. fusce tincidunt, elit vitae ullamcorper varius, lorem enim lacinia lorem, quis facilisis eros felis tincidunt risus.
Prénom Nom
lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. quisque id eros felis. fusce ac vehicula justo, a tristique magna. cras pulvinar commodo neque nec porta. proin feugiat vitae elit quis imperdiet. nullam ac sapien vitae leo auctor rutrum at ut eros. proin ac eros dapibus, cursus elit ac, fermentum felis. maecenas placerat, diam eget pretium pulvinar, purus lorem volutpat metus, ut laoreet augue odio a lorem. duis ac ultrices dui. class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. morbi sollicitudin lacinia pretium. ut sagittis euismod dui id auctor. aenean varius nibh sapien, at scelerisque enim placerat ac. cras pretium vehicula risus ut viverra. aliquam erat volutpat. fusce tincidunt, elit vitae ullamcorper varius, lorem enim lacinia lorem, quis facilisis eros felis tincidunt risus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 11:44

LES LIENS
chi non ha, non è.
Prénom Nom
lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. quisque id eros felis. fusce ac vehicula justo, a tristique magna. cras pulvinar commodo neque nec porta. proin feugiat vitae elit quis imperdiet. nullam ac sapien vitae leo auctor rutrum at ut eros. proin ac eros dapibus, cursus elit ac, fermentum felis. maecenas placerat, diam eget pretium pulvinar, purus lorem volutpat metus, ut laoreet augue odio a lorem. duis ac ultrices dui. class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. morbi sollicitudin lacinia pretium. ut sagittis euismod dui id auctor. aenean varius nibh sapien, at scelerisque enim placerat ac. cras pretium vehicula risus ut viverra. aliquam erat volutpat. fusce tincidunt, elit vitae ullamcorper varius, lorem enim lacinia lorem, quis facilisis eros felis tincidunt risus.
Prénom Nom
lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. quisque id eros felis. fusce ac vehicula justo, a tristique magna. cras pulvinar commodo neque nec porta. proin feugiat vitae elit quis imperdiet. nullam ac sapien vitae leo auctor rutrum at ut eros. proin ac eros dapibus, cursus elit ac, fermentum felis. maecenas placerat, diam eget pretium pulvinar, purus lorem volutpat metus, ut laoreet augue odio a lorem. duis ac ultrices dui. class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. morbi sollicitudin lacinia pretium. ut sagittis euismod dui id auctor. aenean varius nibh sapien, at scelerisque enim placerat ac. cras pretium vehicula risus ut viverra. aliquam erat volutpat. fusce tincidunt, elit vitae ullamcorper varius, lorem enim lacinia lorem, quis facilisis eros felis tincidunt risus.
Prénom Nom
lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. quisque id eros felis. fusce ac vehicula justo, a tristique magna. cras pulvinar commodo neque nec porta. proin feugiat vitae elit quis imperdiet. nullam ac sapien vitae leo auctor rutrum at ut eros. proin ac eros dapibus, cursus elit ac, fermentum felis. maecenas placerat, diam eget pretium pulvinar, purus lorem volutpat metus, ut laoreet augue odio a lorem. duis ac ultrices dui. class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. morbi sollicitudin lacinia pretium. ut sagittis euismod dui id auctor. aenean varius nibh sapien, at scelerisque enim placerat ac. cras pretium vehicula risus ut viverra. aliquam erat volutpat. fusce tincidunt, elit vitae ullamcorper varius, lorem enim lacinia lorem, quis facilisis eros felis tincidunt risus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : lee sang bi
Multicompte(s) : ruby, l'androïde naïve
Interactions : 200
Points : 140
Identité :
Espèce :
  • Humain

Années : 20 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Androïde(s) : AUCUN. beaucoup trop pauvre pour ça, n'en désirant même pas.
Particularités : LENTILLES. rose, elle renie ses origines. elle crache sur ses traits asiatiques, et elle masque ses orbes d’onyx. préférant la beauté envoûtante d’un beau bleu. se donnant une nouvelle identité. COULEUR. tout comme femme rime avec volage et insatisfaction, la belle change de couleur de cheveux en fonction de ses envies. personnage principal de sa propre tragédie, elle tente de mettre un peu de chaleur dans ce coeur tari. SEXY. y a pas photo. elle a des atouts la demoiselle, et elle tente pas de les camoufler, ah ça non ! shorts un peu trop courts, hauts laissant un peu trop voir… elle sait y faire ailani, et elle recule devant rien pour se mettre en valeur. EXTRAVAGANTE. parce qu’elle sait pas passer inaperçue la belle. trop l’habitude de briller sur scène, d’attirer les regards même les plus indiscrets. rose elle peut pas vivre sans attention, elle se nourrit de ça à longueur de journées quitte à se donner en spectacle.
Rang social : BORDÉLIQUE. y a sans cesse des hauts et des bas sur son compte bancaire. ça fait les dents de scie tous les mois. gagnant plutôt bien sa vie vu l’endroit, mais pas assez à son goût, et dépensant tout ensuite pour des choses d’une futilité sans nom.
Statut marital : INCONSTANT. à croire qu’elle ne sait rien faire correctement. ou que ses choix ne durent jamais bien longtemps. néanmoins il est rare que la demoiselle s’attache, ou que l’on veuille plus qu’une nuit avec elle, qu’elle ne donne même pas. bien trop exigeante, bien trop chiante également.
Résidence : TERMINAL BAY. avant elle avait son propre appartement, un luxe qu’elle aurait pu se permettre si elle ne gaspillait pas l’argent. malheureusement, à force de folies et d’incapacité à payer le loyer… elle s’est retrouvée à la rue, du jour au lendemain. forcée d’accepter la première coloc qui vient comme si c’était le destin. appart miteux et un seul lit pour deux… vivre avec skye, c’est sa nouvelle réalité, bien qu’elle ait du mal à l’accepter.
Activité : ACTRICE. jouer la comédie, ça a toujours été son meilleur talent. et quand en plus on lui donne l’occasion de chanter… on se sent vibrer avec elle. y a que ça de vrai dans sa vie, que ça qui la maintient en vie. sauvée par l’art il y a fort longtemps déjà, les comédies musicales sont son seul amour. le seul qui ne la trahira pas.
Avis politique : la politique ? elle y comprend rien, elle s’en fout un peu aussi. pas vraiment concernée par les androïdes, ceux ci ne pouvant pas la remplacer, du moins, c’est ce qu’elle croit. pas vraiment non plus dans le mouvement des guerres et complots, fatiguée de voir tout le monde s’entretuer. et pourtant, elle en voudrait du pouvoir. elle serait prête à tout pour ça. alors oui, elle jalouse les dharmas. elle les hait, elle le conçoit. envie malsaine qui la consume chaque nuit sur son piteux matelas. mais elle veut s’élever seule. prouver que son nom n’était pas juste une mauvaise blague. démontrer qu’elle aussi y a le droit, à cette lumière qui perce les ténèbres et illumine le ciel appelé soleil.
Objets bonus : none.
RPs en cours : none.
Relations tissées : skye lennox (colocataire chiant)

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 13:08

well, on a 10 ans d'écart mais euh... entre pauvres, on se soutient ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 13:10


@ailani rose
10 ans d'écart, c'est rien!
bien sûr qu'on se soutient entre pauvres!
tu as déjà des idées d'un lien, une préférence pour du positif/négatif ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : lee sang bi
Multicompte(s) : ruby, l'androïde naïve
Interactions : 200
Points : 140
Identité :
Espèce :
  • Humain

Années : 20 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Androïde(s) : AUCUN. beaucoup trop pauvre pour ça, n'en désirant même pas.
Particularités : LENTILLES. rose, elle renie ses origines. elle crache sur ses traits asiatiques, et elle masque ses orbes d’onyx. préférant la beauté envoûtante d’un beau bleu. se donnant une nouvelle identité. COULEUR. tout comme femme rime avec volage et insatisfaction, la belle change de couleur de cheveux en fonction de ses envies. personnage principal de sa propre tragédie, elle tente de mettre un peu de chaleur dans ce coeur tari. SEXY. y a pas photo. elle a des atouts la demoiselle, et elle tente pas de les camoufler, ah ça non ! shorts un peu trop courts, hauts laissant un peu trop voir… elle sait y faire ailani, et elle recule devant rien pour se mettre en valeur. EXTRAVAGANTE. parce qu’elle sait pas passer inaperçue la belle. trop l’habitude de briller sur scène, d’attirer les regards même les plus indiscrets. rose elle peut pas vivre sans attention, elle se nourrit de ça à longueur de journées quitte à se donner en spectacle.
Rang social : BORDÉLIQUE. y a sans cesse des hauts et des bas sur son compte bancaire. ça fait les dents de scie tous les mois. gagnant plutôt bien sa vie vu l’endroit, mais pas assez à son goût, et dépensant tout ensuite pour des choses d’une futilité sans nom.
Statut marital : INCONSTANT. à croire qu’elle ne sait rien faire correctement. ou que ses choix ne durent jamais bien longtemps. néanmoins il est rare que la demoiselle s’attache, ou que l’on veuille plus qu’une nuit avec elle, qu’elle ne donne même pas. bien trop exigeante, bien trop chiante également.
Résidence : TERMINAL BAY. avant elle avait son propre appartement, un luxe qu’elle aurait pu se permettre si elle ne gaspillait pas l’argent. malheureusement, à force de folies et d’incapacité à payer le loyer… elle s’est retrouvée à la rue, du jour au lendemain. forcée d’accepter la première coloc qui vient comme si c’était le destin. appart miteux et un seul lit pour deux… vivre avec skye, c’est sa nouvelle réalité, bien qu’elle ait du mal à l’accepter.
Activité : ACTRICE. jouer la comédie, ça a toujours été son meilleur talent. et quand en plus on lui donne l’occasion de chanter… on se sent vibrer avec elle. y a que ça de vrai dans sa vie, que ça qui la maintient en vie. sauvée par l’art il y a fort longtemps déjà, les comédies musicales sont son seul amour. le seul qui ne la trahira pas.
Avis politique : la politique ? elle y comprend rien, elle s’en fout un peu aussi. pas vraiment concernée par les androïdes, ceux ci ne pouvant pas la remplacer, du moins, c’est ce qu’elle croit. pas vraiment non plus dans le mouvement des guerres et complots, fatiguée de voir tout le monde s’entretuer. et pourtant, elle en voudrait du pouvoir. elle serait prête à tout pour ça. alors oui, elle jalouse les dharmas. elle les hait, elle le conçoit. envie malsaine qui la consume chaque nuit sur son piteux matelas. mais elle veut s’élever seule. prouver que son nom n’était pas juste une mauvaise blague. démontrer qu’elle aussi y a le droit, à cette lumière qui perce les ténèbres et illumine le ciel appelé soleil.
Objets bonus : none.
RPs en cours : none.
Relations tissées : skye lennox (colocataire chiant)

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 13:21

alors j'avoue être un peu venue en touriste parce que j'aime ta fiche mais... je vais trouver, enfin j'espère

du coup pour ce qui est du positif / négatif... je serais plus pour du positif, bien que je sais à quel point ailani peut exaspérer

j'avais l'idée de partir sur son métier de flic ? et après soit imaginer qu'un fou serait monté sur scène pendant une de ses représentations (elle joue des rôles importants dans des comédies musicales) et la police aurait du intervenir... soit partir sur le fait qu'ailani elle se couvre pas vraiment (dans le sens elle attire beaucoup les regards, et pas des plus innocents) et elle aime bien jouer avec le feu, mais après elle assume pas du coup je la voyais bien être une abonnée du commissariat dans le sens où dès qu'il y en aurait un de trop pressant à vouloir la forcer, elle irait se réfugier la bas (alors que oui, elle l'a cherché, mais ça, c'est une autre histoire)

du coup... je sais pas si quelque chose te parle ou t'intéresse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 13:43


@ailani rose
ohhh ta choupette est trop adorable, partir sur du positif me va!

j'admet beaucoup aimer la seconde idée (avec l'abonnement au commissariat d'ailani ), ça m'inspire davantage. je pense même que demetria pourrait, à force de la voir au commissariat, la materner un peu, à toujours lui répéter de faire attention à elle, ou bien même de venir la voir si jamais il y en a un qui l'embête de trop (surtout qu'elle est un peu féministe sur les bords, la demetria ), bref être une véritable maman-poule sur les bords ; d'autant plus que demetria a déjà une fille (bien qu'elle n'ait que sept ans), si ça te tente, ou après on peut toujours voir pour autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : lee sang bi
Multicompte(s) : ruby, l'androïde naïve
Interactions : 200
Points : 140
Identité :
Espèce :
  • Humain

Années : 20 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Androïde(s) : AUCUN. beaucoup trop pauvre pour ça, n'en désirant même pas.
Particularités : LENTILLES. rose, elle renie ses origines. elle crache sur ses traits asiatiques, et elle masque ses orbes d’onyx. préférant la beauté envoûtante d’un beau bleu. se donnant une nouvelle identité. COULEUR. tout comme femme rime avec volage et insatisfaction, la belle change de couleur de cheveux en fonction de ses envies. personnage principal de sa propre tragédie, elle tente de mettre un peu de chaleur dans ce coeur tari. SEXY. y a pas photo. elle a des atouts la demoiselle, et elle tente pas de les camoufler, ah ça non ! shorts un peu trop courts, hauts laissant un peu trop voir… elle sait y faire ailani, et elle recule devant rien pour se mettre en valeur. EXTRAVAGANTE. parce qu’elle sait pas passer inaperçue la belle. trop l’habitude de briller sur scène, d’attirer les regards même les plus indiscrets. rose elle peut pas vivre sans attention, elle se nourrit de ça à longueur de journées quitte à se donner en spectacle.
Rang social : BORDÉLIQUE. y a sans cesse des hauts et des bas sur son compte bancaire. ça fait les dents de scie tous les mois. gagnant plutôt bien sa vie vu l’endroit, mais pas assez à son goût, et dépensant tout ensuite pour des choses d’une futilité sans nom.
Statut marital : INCONSTANT. à croire qu’elle ne sait rien faire correctement. ou que ses choix ne durent jamais bien longtemps. néanmoins il est rare que la demoiselle s’attache, ou que l’on veuille plus qu’une nuit avec elle, qu’elle ne donne même pas. bien trop exigeante, bien trop chiante également.
Résidence : TERMINAL BAY. avant elle avait son propre appartement, un luxe qu’elle aurait pu se permettre si elle ne gaspillait pas l’argent. malheureusement, à force de folies et d’incapacité à payer le loyer… elle s’est retrouvée à la rue, du jour au lendemain. forcée d’accepter la première coloc qui vient comme si c’était le destin. appart miteux et un seul lit pour deux… vivre avec skye, c’est sa nouvelle réalité, bien qu’elle ait du mal à l’accepter.
Activité : ACTRICE. jouer la comédie, ça a toujours été son meilleur talent. et quand en plus on lui donne l’occasion de chanter… on se sent vibrer avec elle. y a que ça de vrai dans sa vie, que ça qui la maintient en vie. sauvée par l’art il y a fort longtemps déjà, les comédies musicales sont son seul amour. le seul qui ne la trahira pas.
Avis politique : la politique ? elle y comprend rien, elle s’en fout un peu aussi. pas vraiment concernée par les androïdes, ceux ci ne pouvant pas la remplacer, du moins, c’est ce qu’elle croit. pas vraiment non plus dans le mouvement des guerres et complots, fatiguée de voir tout le monde s’entretuer. et pourtant, elle en voudrait du pouvoir. elle serait prête à tout pour ça. alors oui, elle jalouse les dharmas. elle les hait, elle le conçoit. envie malsaine qui la consume chaque nuit sur son piteux matelas. mais elle veut s’élever seule. prouver que son nom n’était pas juste une mauvaise blague. démontrer qu’elle aussi y a le droit, à cette lumière qui perce les ténèbres et illumine le ciel appelé soleil.
Objets bonus : none.
RPs en cours : none.
Relations tissées : skye lennox (colocataire chiant)

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Lun 29 Oct - 15:12

aaaanw merci

les abonnements avec mes persos, c'est toujours de la connerie sorry mais si tu veux partir la dessus y a pas de soucis ! et yep, elle pourra tenter de la materner, même si ailani se laisse pas vraiment faire. après comme elle adoooore avoir de l'affection, elle la repoussera pas non plus en mode je fais ce que je veux mais tu peux t'occuper de moi quand même la fille qui prend que ce qui l'arrange tu sais, elle me déprime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Mar 30 Oct - 23:08


@ailani rose
ohh mais c'est encore mieux! ça permettra de ne pas avoir un lien positif forcément “ultra-lisse” puisqu'elles pourront avoir quelques disputes à ce propos, comme ailani ne suivra pas forcément toujours ce que demetria lui conseillera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : lee sang bi
Multicompte(s) : ruby, l'androïde naïve
Interactions : 200
Points : 140
Identité :
Espèce :
  • Humain

Années : 20 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Androïde(s) : AUCUN. beaucoup trop pauvre pour ça, n'en désirant même pas.
Particularités : LENTILLES. rose, elle renie ses origines. elle crache sur ses traits asiatiques, et elle masque ses orbes d’onyx. préférant la beauté envoûtante d’un beau bleu. se donnant une nouvelle identité. COULEUR. tout comme femme rime avec volage et insatisfaction, la belle change de couleur de cheveux en fonction de ses envies. personnage principal de sa propre tragédie, elle tente de mettre un peu de chaleur dans ce coeur tari. SEXY. y a pas photo. elle a des atouts la demoiselle, et elle tente pas de les camoufler, ah ça non ! shorts un peu trop courts, hauts laissant un peu trop voir… elle sait y faire ailani, et elle recule devant rien pour se mettre en valeur. EXTRAVAGANTE. parce qu’elle sait pas passer inaperçue la belle. trop l’habitude de briller sur scène, d’attirer les regards même les plus indiscrets. rose elle peut pas vivre sans attention, elle se nourrit de ça à longueur de journées quitte à se donner en spectacle.
Rang social : BORDÉLIQUE. y a sans cesse des hauts et des bas sur son compte bancaire. ça fait les dents de scie tous les mois. gagnant plutôt bien sa vie vu l’endroit, mais pas assez à son goût, et dépensant tout ensuite pour des choses d’une futilité sans nom.
Statut marital : INCONSTANT. à croire qu’elle ne sait rien faire correctement. ou que ses choix ne durent jamais bien longtemps. néanmoins il est rare que la demoiselle s’attache, ou que l’on veuille plus qu’une nuit avec elle, qu’elle ne donne même pas. bien trop exigeante, bien trop chiante également.
Résidence : TERMINAL BAY. avant elle avait son propre appartement, un luxe qu’elle aurait pu se permettre si elle ne gaspillait pas l’argent. malheureusement, à force de folies et d’incapacité à payer le loyer… elle s’est retrouvée à la rue, du jour au lendemain. forcée d’accepter la première coloc qui vient comme si c’était le destin. appart miteux et un seul lit pour deux… vivre avec skye, c’est sa nouvelle réalité, bien qu’elle ait du mal à l’accepter.
Activité : ACTRICE. jouer la comédie, ça a toujours été son meilleur talent. et quand en plus on lui donne l’occasion de chanter… on se sent vibrer avec elle. y a que ça de vrai dans sa vie, que ça qui la maintient en vie. sauvée par l’art il y a fort longtemps déjà, les comédies musicales sont son seul amour. le seul qui ne la trahira pas.
Avis politique : la politique ? elle y comprend rien, elle s’en fout un peu aussi. pas vraiment concernée par les androïdes, ceux ci ne pouvant pas la remplacer, du moins, c’est ce qu’elle croit. pas vraiment non plus dans le mouvement des guerres et complots, fatiguée de voir tout le monde s’entretuer. et pourtant, elle en voudrait du pouvoir. elle serait prête à tout pour ça. alors oui, elle jalouse les dharmas. elle les hait, elle le conçoit. envie malsaine qui la consume chaque nuit sur son piteux matelas. mais elle veut s’élever seule. prouver que son nom n’était pas juste une mauvaise blague. démontrer qu’elle aussi y a le droit, à cette lumière qui perce les ténèbres et illumine le ciel appelé soleil.
Objets bonus : none.
RPs en cours : none.
Relations tissées : skye lennox (colocataire chiant)

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Mar 30 Oct - 23:56

y a rien de lisse avec ailani, t'en fais pas c'est plus de l'explosif
contente que ça t'aille
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : Crystal Reed
Interactions : 31
Points : 72
Espèce :
  • Humaine

Années : 30 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Particularités : Je fume, et il m'arrive de boire un peu —beaucoup trop— d'alcool. Après la mort de mon époux, j'ai eu une grande période de dépression, et j'ai cessé de travailler, mais je me suis reprise et je suis enfin déterminée à aller de l'avant, et à progresser.
Rang social : Voyez-vous, je me plais à penser que j'appartiens à une sorte de classe moyenne car, après tout, je ne suis pas forcément extrêmement pauvre, mais je n'ai absolument rien de riche. Donc, oui, je pense être dans la moyenne normale, mais davantage du côté des pauvres que des riches.
Statut marital : J'étais mariée, jusqu'à ce qu'il se fasse tuer : je suis devenue veuve beaucoup trop rapidement à mon goût...!
Résidence : Mon lieu de résidence ? C'est l'Underground District, dans le Terminal Bay.
Activité : Je suis lieutenant de police, et j'ai grimpé les échelons, ce que je trouve plutôt pas mal pour une femme.
Avis politique : En tant que lieutenant de police, je dois bien admettre que je n’ai d’autre choix que de suivre les ordres de mes supérieurs, et les têtes pensantes et les hauts dirigeants de Seattle, qui sont-ils d’après vous ? Les dharmas, ces êtres puissants et sans pitié. Bien entendu, je ne peux pas me rebeller, je n’aimerai pas perdre mon emploi, et ma tête —encore plus important que mon boulot, n’est-ce pas ? Imaginez un seul instant que je me fasse tuer ! Peu importe s’ils le peuvent ou s’ils ne le peuvent pas, mais… je n’aimerai pas mourir. En bref, je tente de n’avoir aucune position politique quant à la situation actuelle, mais ce n’est pas simple. Je veux simplement être une excellente citoyenne et ne pas risquer ma vie face aux dharmas, vous comprenez cela ? Je suis lieutenant de police, et je suis une femme —je subis suffisamment de discriminations au quotidien pour en avoir quelque chose à faire des conflits politiques des hauts dirigeants. Néanmoins… les androïdes ne devraient pas être considérés comme de vulgaires objets, comme de simples objets que l’on programme tout bêtement pour réaliser des tâches. Ils ont été conçus de sorte à ce qu’ils soient presqu’identiques à des êtres humains, alors laissez-les vivre en tant que tels ! Si je le pouvais, je me battrais pour eux, mais… je ne sais pas, ne risquerais-je pas mon métier ? Ne risquerais-je pas la fierté de mes parents ? Les androïdes méritent d’être nos égaux. A bonne entendeur, il ne faut qu’aucun être de chacune de ces deux espèces (en autre humains et androïdes) ne tente de faire la guerre à l’autre et de récupérer le pouvoir. Je suis peut-être un peu trop idéaliste, là ; ça n’arrivera jamais, l’entente entre deux espèces pareilles. On ne peut être l’égal de l’Homme (et surtout de l’homme). La déviance, ah, la déviance des androïdes…! Rien ne m’étonne, aujourd’hui, à l’heure où la science est maîtresse du monde et où elle entraîne multiples conflits entre les hommes (oui, et non les Hommes, parce que je juge qu’une femme est davantage intelligente qu’un homme ; vous vous rendez compte qu’une femme au pouvoir, c’est un pays en sécurité ?) Si les femmes étaient au pouvoir, les androïdes auraient été nos égaux, et aucune déviance n’aurait pu être détectée puisque leur personnalité, révélée au grand jour, aurait là été simplement qu’une réussite. Mon père m’a toujours dit que l’échec est le fondement de la réussite, et il a raison : les hommes sont l’échec qui offre la base aux femmes, les réussites de ce monde. En réalité, je me plains du pouvoir des hommes, mais l’unique raison de tout ce bordel, c’est, je pense, la différence sociale qui existe et qui est bien trop visible entre le peuple (les pauvres, donc moi) et les dharmas (les riches, ces enfoirés). Oui, ce doit être ça. Qu’ils brûlent en Enfer, et si Dieu veut bien revenir, alors, bordel, mets la Femme au pouvoir et mets l’Homme au fourneau ! Quel monde, je vous jure.

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur http://somethingbetter.forumactif.com/t481-l-echec-est-le-fondement-de-la-reussite-demetria-lombardi http://somethingbetter.forumactif.com/t484-bisogna-prima-pensare-e-poi-fare-demetria-lombardi
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Mer 31 Oct - 18:57


@ailani rose,
du coup, si tu veux qu'on débute un rp pour mettre en scène ce lien lors d'un moment où ailani irait au commissariat parce que quelqu'un l'aurait un peu trop embêté/trop collé, n'hésite pas à me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Faceclaim : lee sang bi
Multicompte(s) : ruby, l'androïde naïve
Interactions : 200
Points : 140
Identité :
Espèce :
  • Humain

Années : 20 ans
Déviance :
0 / 1000 / 100

Androïde(s) : AUCUN. beaucoup trop pauvre pour ça, n'en désirant même pas.
Particularités : LENTILLES. rose, elle renie ses origines. elle crache sur ses traits asiatiques, et elle masque ses orbes d’onyx. préférant la beauté envoûtante d’un beau bleu. se donnant une nouvelle identité. COULEUR. tout comme femme rime avec volage et insatisfaction, la belle change de couleur de cheveux en fonction de ses envies. personnage principal de sa propre tragédie, elle tente de mettre un peu de chaleur dans ce coeur tari. SEXY. y a pas photo. elle a des atouts la demoiselle, et elle tente pas de les camoufler, ah ça non ! shorts un peu trop courts, hauts laissant un peu trop voir… elle sait y faire ailani, et elle recule devant rien pour se mettre en valeur. EXTRAVAGANTE. parce qu’elle sait pas passer inaperçue la belle. trop l’habitude de briller sur scène, d’attirer les regards même les plus indiscrets. rose elle peut pas vivre sans attention, elle se nourrit de ça à longueur de journées quitte à se donner en spectacle.
Rang social : BORDÉLIQUE. y a sans cesse des hauts et des bas sur son compte bancaire. ça fait les dents de scie tous les mois. gagnant plutôt bien sa vie vu l’endroit, mais pas assez à son goût, et dépensant tout ensuite pour des choses d’une futilité sans nom.
Statut marital : INCONSTANT. à croire qu’elle ne sait rien faire correctement. ou que ses choix ne durent jamais bien longtemps. néanmoins il est rare que la demoiselle s’attache, ou que l’on veuille plus qu’une nuit avec elle, qu’elle ne donne même pas. bien trop exigeante, bien trop chiante également.
Résidence : TERMINAL BAY. avant elle avait son propre appartement, un luxe qu’elle aurait pu se permettre si elle ne gaspillait pas l’argent. malheureusement, à force de folies et d’incapacité à payer le loyer… elle s’est retrouvée à la rue, du jour au lendemain. forcée d’accepter la première coloc qui vient comme si c’était le destin. appart miteux et un seul lit pour deux… vivre avec skye, c’est sa nouvelle réalité, bien qu’elle ait du mal à l’accepter.
Activité : ACTRICE. jouer la comédie, ça a toujours été son meilleur talent. et quand en plus on lui donne l’occasion de chanter… on se sent vibrer avec elle. y a que ça de vrai dans sa vie, que ça qui la maintient en vie. sauvée par l’art il y a fort longtemps déjà, les comédies musicales sont son seul amour. le seul qui ne la trahira pas.
Avis politique : la politique ? elle y comprend rien, elle s’en fout un peu aussi. pas vraiment concernée par les androïdes, ceux ci ne pouvant pas la remplacer, du moins, c’est ce qu’elle croit. pas vraiment non plus dans le mouvement des guerres et complots, fatiguée de voir tout le monde s’entretuer. et pourtant, elle en voudrait du pouvoir. elle serait prête à tout pour ça. alors oui, elle jalouse les dharmas. elle les hait, elle le conçoit. envie malsaine qui la consume chaque nuit sur son piteux matelas. mais elle veut s’élever seule. prouver que son nom n’était pas juste une mauvaise blague. démontrer qu’elle aussi y a le droit, à cette lumière qui perce les ténèbres et illumine le ciel appelé soleil.
Objets bonus : none.
RPs en cours : none.
Relations tissées : skye lennox (colocataire chiant)

highway to hell


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi} Mer 31 Oct - 19:49

yep pas de soucis, on voit ça par mp si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi}

Revenir en haut Aller en bas

Bisogna prima pensare, e poi fare. {Demetria Lombardi}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Règles de Praetoria Prima
» Matthew Lombardi signe a Philladelphie
» Présentation de Relana Prima de la déesse bastet
» Haïti n'a pas de « surpopulation carcérale »
» Men in black (togas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOMETHING BETTER :: WAY DOWN WE GO :: Gestion des personnages :: Fiches de liens-